A vos marques, prêt, feu…Partez

 

A vos marques, prêt, feu

 

Une fois n’est pas coutume, me voici une nouvelle fois à la croisée des chemins. J’ai quitté mon travail pour prendre un nouveau départ, à savoir, devenir enfin celle que je suis.

Après de longues année à avoir crapahuté ici et là, avoir échoué m’être relevée, j’ai enfin compris que pour avoir une vie plus douce et plus facile il fallait commencer par s’autoriser à imaginer sa vie rêvée, car tous commence par une pensée, avoir la conviction de la mériter, et se laisser aller.

Avez vous déjà vécue, cette sensation de liberté retrouvée?,  avec la satisfaction de s’être ré approprié son pouvoir de décision, d’action, d’être de nouveau maître de son emploi du temps, ou devrais je dire, de disposer enfin de son temps.

J’ai plusieurs fois observé les autres, non pas avec jalousie, mais avec envie.

Quelle femme n’a jamais eu envie, de vivre une autre vie ? plus excitante, ou au contraire plus calme, emplie de sérénité, entourée de beauté, avec à ses côtés l’Homme parfaitement imparfait qui nous est destiné.

Tel un jumeau, il est un double de moi au masculin dont les qualités auraient été crées afin de combler mes failles, et ses distorsions m’amèneraient à évoluer, m’amenant ainsi à expérimenter la compassion et l’amour inconditionnel.

Relation symbiotique, dans laquelle chacune des deux parties resterait tous de même une entité complète et singulière à part entière.

A notre époque, la réussite dans l’inconscient collectif, se résume à être jeune, beau, riche célèbre avoir un maximum de followers sur twitter, d’amis Facebook, de selfies, et de like.

Face à cet idéal, qui n’est pas le mien, je me sens comme une extra terrestre.

La vie à laquelle j’aspire, celle des gens que j’envie et que j’estime, est un mélange de surréalisme, d’efforts, et d’abondance sous toutes ses formes certes mais au cœur duquel le talent, la créativité et l’envie d’élever la conscience collectif, seraient les moteurs, de toutes initiatives.

Je veux savoir ce que l’on ressent lorsque l’on est apaisée, en paix avec soi, je veux connaître la sensation de se lever le matin dans le but de faire ce que l’on aime, ce qui nous met en joie, tout en ayant le temps, de savourer le temps justement, ce petit coquin, qui nous glisse entre les doigts, du soir au matin.

Au lieu de continuer à courir tel un chat après une souris, je préfères le dompter pour ne plus l’appréhender, le comprendre, connaître ses méandres pour mieux m’en délecter.

Retrouver le calme, grâce à la méditation et la respiration, cuisiner et mieux manger tels sont les 2 secrets de la longévité, boire beaucoup d’eau pour avoir une belle peau.

Epouser la joie, flirter avec mes peurs pour mieux leur faire l’amour, m’aimer enfin, de la tête au pieds et ce, contre vent et marée.

Reconnaître la chance et l’honneur d’avoir mon identité, et ne plus me laisser envahir par la crainte de décevoir, parce que le plus important c’est de d’être fidèle à soi.

J’accueil à bras ouverts cette nouvelle vie. De là où je suis, au bord du précipice, je peux d’ors et déjà voir les jolies choses que la vie me prépare. La cachotière ne me livre pas tous, elle est joueuse et aime se faire désirer. Qui sais peut être qu’elle saura me livrer, des beautés que je n’aurai jamais soupçonnées.



 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jenni

Qu'en penses-tu ?