Version audio

 

La féminité c'est quoi

J’ai décidé de devenir gracieuse et d’accepter ma féminité.

Pour cela je me suis mise à observer les autres femmes, les vrais.

Celles, qui font se retourner les hommes sur leur passage, celles qui attirent l’oeil sans avoir besoin d’user, ou d’abuser de minauderies superflues.

Et soudain, cela m’est apparu comme une évidence.

Ces femmes dégagent de la féminité, car elles aiment être femme, et le revendique.

Tout en étant présentes, et pleine d’assurance, elles dégagent cette espèce de fausse fragilité, qui donne envie de les approcher, de les protéger.

Seulement voilà, perchée sur des talons hauts, je suis en total déséquilibre, porter un décolleté est pour moi une porte ouverte sur ce que j’ai de plus intime, et je ressens le regard des hommes sur moi, comme une agression.

En effet, en adoptant les codes ultimes de la vrai femme, je me sentirai fragile, et non je ne trouve pas cette sensation des plus agréable.

Je veux me sentir forte, en dedans, car je n’ai personne pour me protéger à part moi-même…

C’est la chatte qui se mord la queue!

Pour attirer des hommes masculins, il faut dégager de la fragilité, et de la grâce, mais une femme se doit d’être forte, pour pouvoir se défendre et se faire respecter.

En imaginant que la séduction soit une lutte de pouvoir, et que la femme userait de ses charmes comme d’armes pour gagner la guerre.

– Un regard coquin= un revolver

– Une moue boudeuse= un sniper

– Un décolleté plongeant= des grenades

– Une démarche souple et féline = l’arme nucléaire

– Des mouvements délicats et gracieux= des mitraillettes

– Un mouvement de cheveux= un 36 millimètre

De ce point de vue, l’essence de la féminité apparaît comme une force en effet.

En usant de mes attributs de cette manière, les hommes pourront ainsi,  juger de mon degré de bandittude sur une échelle de 1 à 10 ?

Et si, cela ne me convenait pas au final?

Et si, j’avais envie d’attirer des hommes, désireux de jouir dans mon hémisphère droit, avant de jouir par mes orifices ? Qu’est-ce que je suis censé faire ? Porter le voile ?

Jusqu’à maintenant, j’ai toujours eu un problème avec le port du voile, car j’avais l’impression qu’il faisait un doigt d’honneur à tout ce pourquoi les femmes se sont battues jusqu’à maintenant, comme le droit de disposer de notre corps comme bon nous semble par exemple.

Mais, à y regarder de plus prés, peut être que se sont-elles les vrais féministes,

En refusant d’exposer leurs atouts aux regards des hommes, elles ne sont plus esclaves de leur image, et font volontairement le choix, de mettre en avant qui elles sont, plutôt que ce qu’elles représentent.

C’est peut être une hérésie de prendre cet angle de vue…

Quoi qu’il en soit, l’habit ne fait pas le moine mais c’est à sa soutane qu’on le reconnaît, alors quitte à rentrer dans le jeu de la séduction autant le faire avec les bonnes cartes, ou devrai-je dire avec les bonnes armes…

 

Pour recevoir les autres billets d’humeur, et connaître tous mes conseils pour dévoiler votre beauté au naturel, inscrivez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous.

A bientôt pour des prochains articles, et d’ici là, prenez soin de vous.

 

page-de-couvrture-gift-page-001-copie

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jenni

Qu'en penses-tu ?